mercredi 20 décembre 2017

[Le Coin Littérature] Un reste de roman noir , du fantastique et les prémices de la SF part 1


Hey les choupinous ! Au programme de ce nouveau [Le coin littérature]
- deux romans du XIXe siècle dans lesquels on retrouve des traces de romans gothiques et qui abordent des questions telles qu'on en voit beaucoup dans le genre fantastique ainsi que des sujets dignes de science fiction (Frankenstein , de Mary Shelley / L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde , de Robert Louis Stevenson) ;
- quatre nouvelles fantastiques du XIXe siècle (William Wilson , d'Edgar Allan Poe) / Le Pied de Momie , de Théophile Gautier / Véra , de Auguste de Villiers de L'Isle-Adam / La Morte , de Guy de Maupassant)

Cet article sera présenté en deux parties : la première , publiée aujourd'hui , portera sur Frankenstein , de Mary Shelley, et la seconde partie , qui sera postée dans quelques jours , portera sur les quatre nouvelles fantastiques ainsi que sur L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde .

Let's goooo ! ^_^

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


"Tout être présentant une différence avec la moyenne admise par la communauté humaine est par avance exclue de celle-ci ; qui s'arroge même le droit de menacer sa liberté , voire son existence ."


Frankenstein , roman de Mary Shelley publié en 1818 , est un véritable classique de la littérature britannique . En effet : qui n'a jamais entendu parler du monstre de Frankenstein ? Cependant force est de constater que peu de gens connaissent réellement la version originale de cette histoire ; certaines personnes attribuent même à tord le nom de Frankenstein à la créature décrite dans ce roman et non à son créateur . Mais alors de quoi parle réellement ce livre ?

A l'origine , tout est parti d'un petit jeu entre amis , une compétition d'écriture lancée par le Lord Byron , ainsi que d'une discussion macabre portant sur les travaux du Dr. Darwin : Pourrait-on ranimer le principe vital d'un cadavre grâce aux possibilités offertes par le "galvanisme" (applications de l’électricité selon les travaux du physicien Luigi Galvani) . Mary Shelley écrit ainsi l'histoire d'un homme , le Dr. Frankenstein , qui décide de se substituer à Dieu dans le rôle du Créateur grâce à ses compétences en sciences . Son roman est donc généralement considéré comme l’un des premiers textes à ouvrir la voie à un genre nouveau en littérature : la science-fiction (terme qui ne s'imposera pourtant qu'à partir du XXe siècle) . Mais , au moment de sa publication , Frankenstein est surtout considéré comme un très bon roman noir (ou roman gothique) . On retrouve en effet de nombreux éléments récurrents de ce genre telles que l’histoire d'amour entre Victor et Elizabeth qui se termine mal , les descriptions très macabres des cadavres utilisés par Victor pour achever sa création , le mot "horreur" qui revient souvent dans le texte , la série de récits en abyme enchâssés les uns dans les autres , ou encore les invraisemblances (comme par exemple l'étrange capacité de la créature à s'exprimer de manière absolument parfaite - comme on peut le voir lors de ses confrontations avec son créateur - alors qu'il a du apprendre cela de façon très rudimentaire) . Toutefois , comparé aux récits gothiques habituels , le récit de Mary Shelley est moins complexe , l'ambiance macabre plus discrète, l'horreur moins spectaculaire . De plus , fait nouveau , elle ajoute une dimension philosophique à son roman en abordant des questions (notamment sur la vie et la mort) et accorde une place privilégiée à l’intériorisation ; on peut ainsi se plonger dans les pensées des personnages et comprendre au mieux leurs tourments . On est donc très loin de l'ambiance renvoyée par les adaptions cinématographiques ; si on s'attend à une histoire effrayante , à des moments d'action , à un monstre incontrôlable extrêmement présent , ou à toutes sortes de choses du même style , on risque fort d'être déçu puisqu'en réalité Frankenstein est un roman plutôt lent , qui contient de nombreuses descriptions et dans lequel la créature n'est pas aussi présente que l'on pourrait le croire . 
Pour comprendre pourquoi ce roman a pu être considéré comme "effrayant" il faut se souvenir qu'à l'époque de sa parution les théories "galvanistes" fascinaient de nombreuses personnes . En faisant intervenir dans un monde réaliste une créature monstrueuse qui est la conséquence d'une science fortement à la mode à son époque , Mary Shelley est parvenue à créer un sentiment d'angoisse chez ses contemporains . En cela , son roman se rapproche du genre fantastique , même si il est vrai qu'il ne possède pas l'aspect questionnement sur l'origine naturelle ou surnaturelle de l'élément qui vient perturber le quotidien des personnages ; ici l'élément angoissant n'est autre que la créature et , comme on connait son origine scientifique , il n'y a donc pas d’hésitation propre au fantastique . 
On peut également remarquer dans ce roman l'influence romantique . Tout d'abord l'accent est mis sur les paysages qui sont comme une image analogique de l’intériorité des personnages . Et deuxièmement , on retrouve cette valorisation du moi qui s’opère au XIXe siècle et qui va de pair avec une crise du sujet , un mal-être fondamental qui revêt deux formes principales : l’aspiration vers la dissolution et la violence . 

Pour finir de parler des différents genres , il faut également noter l'aspect tragique (en proie à la fatalité qui mène vers la perte) des personnages de ce roman .  Le propre du personnage tragique est d’inspirer terreur et pitié , et c'est ce qu'arrive à faire à la perfection la Créature . Cette dernière n'est en rien responsable de sa monstruosité physique ; elle est victime des envies de grandeurs de son créateur qui , pour le plaisir de son petit ego , a décidé de lui faire une taille immense . Quant aux actes monstrueux qu'elle commet , ils ne sont que la conséquence de la froideur de son créateur à son égard . Au final , même si il arrive à cette créature de se montrer sans pitié et d'avoir un comportement qui peut nous glacer le sang , on ne peut s’empêcher de ressentir de la peine pour elle ; elle qui fut abandonnée au moment même où elle se mit à respirer ; elle qui ressentit de l’écœurement en découvrant la cruauté dont sont capables les hommes notamment en temps de guerre ; elle qui se contenta du minimum pour vivre et qui n'hésita pas à aider les hommes sans rien attendre en retour ; elle qui respecta toujours la nature et ne demanda jamais rien d'autre que d'être écouté , accepté et aimé ; elle qui se révéla être bien plus civilisée , bien plus intelligente , bien plus "humaine" que son créateur et , plus généralement , que les hommes ... Cette créature nous renvoie , tel un miroir , notre propre laideur , et nous fait réfléchir au fait que , finalement , le monstre c'est peut être nous . 
Par ailleurs , le Dr. Frankenstein est lui aussi un personnage tragique qui se trouve étroitement lié à sa créature . Il est tellement obsédé par ses recherches scientifiques qu'il en oublie sa belle vie , ses amis , sa famille ; il devient dépendant de la science comme d'une drogue , cela se transforme en une sorte de fatalité qui le pousse même à penser au suicide . Frankenstein raconte son histoire personnelle à un autre personnage et met ainsi ce dernier (ainsi que le lecteur par la même occasion) en garde à l’égard d’une science qui se croit toute puissante et , notamment ici , capable de créer la vie et de surpasser Dieu .


Conclusion : Frankenstein est un livre qui m'a parfois sembler un peu trop lent et dont les incohérences m'ont un poil perturbé puisque comme vous le savez je suis super tatillonne ^^ . De plus , je n'ai pas été fan de la stylistique du texte . Cependant j'ai trouvé les différents thèmes et sujets abordés vraiment intéressants j'aime tout ce qui parle de monstruosité , de créatures et créateurs ... etc. en général ^^ . En bref , j'ai aimé le fond (l'histoire , les thèmes abordés , l'aspect psychologique ...) mais un peu moins la forme (le style d'écriture de Mary Shelley) .


"Si un seul être quelconque éprouvait à mon égard une émotion bienveillante , je la rendrais multipliée au centuple , pour l'amour de cette seule créature , je ferais la paix avec toute l'espèce humaine!"


Annyeong  ~



Have fun , Emi-chan <3

jeudi 14 décembre 2017

Hwarang: The Beginning (C'était mieux avant ! >_<)


2016-2017
20 épisodes d' 1 H

Résumé : L'histoire se situe à l'époque des Trois Royaumes, plus précisément dans le royaume de Silla, où un groupe de six jeunes hommes s'entraînent d'arrache-pied afin de devenir l'élite civile et militaire du pays (hwarang). Leur formation bien que difficile regroupe l'excellence artistique, militaire et intellectuelle.
Cette équipe de hwarang est composée de : Mu Myeong / Seon Wu, un jeune homme issu d'un milieu modeste mais souhaitant devenir un guerrier légendaire, Sam Maek Jong / Ji Dwi, un jeune roi solitaire et méfiant qui deviendra secrètement un hwarang dans le but d'acquérir de nouvelles compétences, Su Ho, un aristocrate au sang chaud né avec une cuillère en argent dans la bouche et doté d'une âme chevaleresque, connu comme étant un "playboy" mais en réalité dévoué en amour, Ban Ryu, une jeune homme froid et compétitif, ayant reçu l'enseignement de la politique dès son plus jeune âge et cherchant avant tout le pouvoir, Yeo Wul, qui est l'incarnation à la fois de la beauté et du mystère mais n'ayant pas sa langue dans sa poche, et Han Seong, le plus jeune du groupe qui se trouve également être le plus innocent et le plus éclatant.
Ah Ro est quant à elle une jeune fille mi-aristocrate mi-roturière qui croisera leur route... Source Nautiljon

Casting :
Park Seo Jun dans le rôle de : Mu Myeong / Seon Wu Rang
Go Ara : Kim Ah Ro
Park Hyung Sik : Sam Maek Jong / Ji Dwi, le roi Jin Heung de Silla
Do Ji Han : Park Ban Ryu
Minho : Kim Su Ho
Jo Yun Wu : Kim Yeo Wul
V : Seok Han Seong
Ban Min Jeong : Mi Ru
Choi Won Yeong : Kim An Ji
Go In Beom : Kim Seub
Jang Se Hyeon : Kang Seong
Jeon Beom Soo : Park Sin
Jo Yeon Ho : L'enfant muet
Kim Chang Wan : Park Yeong Sil
Kim Gwang Gyu : Pi Ju Gi
Kim Hyeon Jun : Seok Dan Se
Kim Jin Tae : Kim Jang Hyeon
Kim Ji Su : L’impératrice douairière Ji So
Kim Jong Gu : Seok Hyeon Je
Kim Won Hae : Wu Reuk
Lee Byeong Jun : Ho Gong
Lee Da In : Kim Su Yeon
Lee Gwan Hun : Hyeon Chu
Lee Kwang Soo : Mak Mun / Kim Seon Wu
Oh Eun Ho : Une garde du corps de la reine
Ooon : Kim Gi Bo
Park Min Su : Mak Mun, enfant
Seong Dong Il : Wi Hwa Gong / Wi Hwa Rang
Seo Ye Ji : La princesse Suk Myeong
Song Bo Eun : Une femme noble
Song Min Hyeong : Kim Hyeong Won
Song Yeong Gyu : Hwi Gyeong Gong
Yoo Jae Myung : Pa Oh
Baek Jae Jin : Le vendeur de liqueur


Avis d'Emi-chan et Mayu :

8/10 ♥  et 7/10  

EmiHwarang avait tout pour me plaire (casting , humour , costumes , décors , musiques , bromance ... etc.) et pour être l'un de mes grands coups de cœur ; malheureusement la seconde moitié de ce drama m'a déçue et parfois même pas mal agacé . Hwarang , c'était donc mieux avant ! >_< 

Le concept de Hwarang m'a directement séduite : des costumes , décors et intrigues historiques auxquels se mêlent un humour et un langage moderne . Du coté de l'OST également , on retrouve une mixité des genres et des époques qui créent un rendu absolument magnifique à écouter ! Du coté des musiques instrumentales j'ai été séduite par Sad Cliff  , Hwarang Spirit  , I'm Alone Choral Ver.  , Dangerous Sign  , Cloud of Love  , Victory March  et Night Story Princess  ; quant aux chansons j'ai beaucoup aimé Dream  My Girl vibe ~ , Become Each Other's Tears  , et évidemment je suis totalement devenue accro à la chanson interprétée par Jin et V des BTS chanson qui traîne d'ailleurs dans la playlist du blog depuis déjà bien bien longtemps ^^ : Even If I Die, It's You  ! Et puis comme toutes les autres musiques sont également top je vous met le lien vers des petites playlist en bas d'article , ne suis-je point adorable ? hehe . 
Grace à cette belle galerie de musiques ainsi qu'aux superbes décors et costumes traditionnels , je suis automatiquement rentrée dans l'univers bien particulier de Hwarang . Bon , pour être tout à fait honnête avec vous , au départ j'ai trouvé que certaines des perruques faisaient un peu "cheap" mais finalement je m'y suis fait assez rapidement et j'ai même adoré les coiffures de plusieurs personnages (notamment de Mu Myeong , Ji Dwi et Ban Ryu à la sortie de la douche) . Sinon , comme je l'ai dit plus haut , Hwarang est aussi et surtout un drama qui bénéficie d'un casting de rêve alors forcément ça aide pour rendre les personnages hyper attachant , et ce de façon très rapide , ne ? ^^ J'ai été très agréablement surprise de retrouver Park Seo Jun dans le rôle principal (Mu Myeong) puisque je l'avais vraiment adorer dans Kill Me, Heal Me ; j'ai été impressionné par les talents d'acteur de Park Hyung Sik qui a réussi à me faire aimer son personnage encore plus que celui de Park Seo Jun , du coup pour les prochaines [Semaines SP] St Valentin il est fort probable que je choisisse de regarder Strong Woman Do Bong Soon , hehe ! ; j'ai totalement craqué sur le sourire de Do Ji Han (The Rose of Sharon Has Bloomed / The Tower) qui interprète Ban Ryu ; j'ai trouvé Jo Yun Wu (Flower Boy Ramyun Shop / Mask) super dans le rôle de Yeo Wul ; je me suis réconciliée avec Minho grâce à son rôle de Su Ho du coup je retenterai peut être le drama To the Beautiful You si je trouve le temps ^^' ; j'ai trouvé Jang Se Hyeon (Two Weddings And a Funeral / School 2017) très convainquant dans son rôle de Kang Seong , le petit c*n détestable du drama ce gars a t-il réellement 30 ans ?! Il fait super jeune ! ; j'ai trouvé Choi Won Yeong (Confession of Murder / After School Bokbulbok) toujours aussi bon acteur que d'habitude dans le rôle de Kim An Ji , le père d'Ah Ro ; j'ai trouvé Kim Ji Su (Women Of The Sun / Gangnam Blues) superbe et très crédible dans le rôle de Ji So , la "reine intendante" ; et puis évidemment j'ai été ravie par le fait de voir V dans le rôle de l'adorable happy virus Han Seong ! =^_^=
La réalisation est elle aussi réussie et vraiment soignée . Quant au scénario , je l'ai trouvé riche et bien ficelé ; on parle ici de manigances et complots en tout genres pour obtenir le trône , de vengeance , d'injustices sociales , de hiérarchie de classes , de triangle amoureux , d'amours impossibles , d'amitié , de rivalité ... et de nombreuses autres choses encore .

Personnellement , ce que j'ai préféré dans Hwarang c'est toutes ses scènes comiques inoubliables ainsi que ces moments de bromance adorables , hihihi . De plus , la plupart du temps , j'ai également apprécié les différentes intrigues politiques . Alors qu'est-ce qui a bien pu clocher pour que je me mette à regarder ce drama à reculons , à tel point que Mayu a presque été obligée de me ligoter pour que je regarde les quatre derniers épisodes ? Et bien principalement la romance principale je dirais . Je n'ai pas détesté le couple principal , pas au début en tout cas , j'ai trouvé les moments de complicité , de maladresse et même de niaiserie vraiment adorables ; j'adore tout ce qui est lovey-dovey , comme vous le savez surement déjà , puisque j'ai un petit cœur fragile en marshmallow rose bonbon XD . Cependant , j'ai fini par être agacée par les pleurs incessants de l’héroïne , les moments "je t'aime mais je ne peux pas être avec toi" qui plombaient l'ambiance à mort , ainsi que toutes les autres scènes dépressives ou ennuyeuses qui étaient malheureusement super présentes dans la seconde moitié du drama . D'une certaine façon , c'est plutôt amusant de voir qu'au départ c'était Mayu qui n'appréciait pas Ah Ro et qui trouvait la romance trop dégoulinante et , qu'au final , c'est moi qui en ai surement eu le plus marre . Attention , je ne dit pas que Mayu s'est soudainement mise à adorer le couple principal , en fait je pense qu'elle aussi a eu envie d'étrangler l’héroïne mais probablement un peu moins souvent que moi vu que j'étais vraiiiiiment énooooormément agacée par ces trop nombreux moments dépressifs ! =_= Bref . D'un coté , j'ai été outrée par la fin de l’épisode 14 (Si tu veux passer pour le héro en volant la vedette au véritable roi alors fait le avant que des gens meurs , tss !) ainsi que d'autres passages de ce même épisode (Un certain perso qui se voit obliger d'apprendre à combattre à cause de son grand père qui bat son frère + un perso que j'apprécie qui joue les traîtres =_=) . J'ai trouvé les épisodes 17 , 18 , 19 , ainsi que la première partie de l’épisode 20 beaucoup trop lourdingues , déprimants et remplies de flash back à outrance et de moments où on nous montre l’héroïne sans grande raison alors qu'il y a des enjeux politiques plus importants sur lesquels se concentrer . Mais , d'un autre coté , j'ai été fan des épisodes 6 , 7 et 8 qui étaient juste super hilarants et intéressants ! *o* J'ai adoré tout les moments lovey-dovey , les passages avec V (of course ! *o*) , les scènes comiques , la romance secondaire (parce que le sourire de Ban Ryu est juste suuuuuper cute ! ^o^) , les passages d’entraînements des hwarang , la fin parfaite du dernier épisode ...
Niveau bisou parce que c'est important d'en parler aussi , ne ? ^^ , j'ai aimé le tout premier , celui entre Ji Dwi et Ah Ro ; certes il était un peu (beaucoup ?) forcé mais Ji Dwi avait l'air si désespéré et le fait de voir une larme couler sur sa joue ma tellement brisé le cœur que j'ai directement rejoint son clan . Chacune des scènes où il se fait rejeter m'a fait un mal fou , et j'ai même détesté Mu Myeong pendant quelques épisodes après la fameuse fin de l’épisode 14 dont je vous ai parlé tout à l'heure (et pourtant Dieu sait que j'aime vraiment beaucoup Park Seo Jun ^^") . Non mais c'est vrai quoi , toute la vie de Ji Dwi se résume à attendre de devenir roi , tout ce qu'il a enduré c'est dans ce but , alors si on lui retire son trône il ne lui reste plus rien puisque la méchante héroïne ne veut pas de lui ; vilaine , na ! Bref , je m'égare je crois XD . Je parlais donc des bisous : le premier échangé par le couple principal ne m'a pas vraiment convaincu ; je suis une grande romantique alors j'aime bien toutes les jolies scènes de bisous en général mais , là , je dois bien avouer que j'ai été perturbée par cette drôle de scène de bouche à bouche foireux et inutile qui précède le véritable premier baiser ^^" . Par contre , j'ai adoré tout les bisous trop choux du couple BanRyu/meilleure-amie-héroïne ainsi que les autres bisous du couple principal (sauf évidemment celui échangé devant Ji Dwi qui se retrouve donc avec le cœur brisé T_T) .
En fait , pour moi Hwarang aurait été absolument parfait si on avait réduit au minimum (voir carrément supprimé , soyons fous ^^!) les scènes des filles de ce drama (au tout du moins Ah Ro et la princesse , parce que la "reine intendante" elle je la trouve cool et la meilleure amie , bien que trop niaise par moments , et choupinette avec Ban Ryu) pour ne laisser que les scènes entre les membres de hwarang et les intrigues politiques . Bromance powaaaa ! hihihi . *o* Après tout , à l'origine aucune fille ne devait venir dans l'endroit où vivent les hwarang ! >_< 

Conclusion : Un drama plein de beaux costumes traditionnels , d'intrigues politiques , de romance , de bromance , de flower boys , de superbes musiques ... Un drama qui m'a fait rire , pleurer , kyatter mais qui malheureusement m'a également agacé dans sa seconde moitié à cause des scènes trop plombantes >_< . Mais bon rien que pour les nombreux passages cultes et pour le casting il reste l'un de mes dramas coup de cœur .



Mayu : Hwarang c'est l'histoire de deux amis venant d'un village pauvre qui décident d'infiltrer la capitale pour retrouver les parents de l'un d'entre eux. Evidemment tout ne va pas se dérouler comme prévu, ils vont malheureusement voir le visage de roi caché et puis de fil en aiguille un des deux finira par entrer dans l'unité Hwarang qui est un peu le repère des beaux gosses riches. Ce résumé est un peu grossier mais c'est l'histoire de base ^^.  

Avant de commencer ce drama, je ne savais pas grand chose de lui, Emi me l'ayant vite fait décrit comme un drama historique mais plus axé sur l'humour avec V (BTS) comme personnage secondaire. Les premiers épisodes se sont révélés être une bonne surprise puisque il y avait un bon mélange de comique, d'action, de mystère et de drame. J'ai même réussi à pleurer au 3 ème épisode, ce qui montre bien que le drama a réussi très rapidement à mettre en place de bonnes intrigues et des personnages attachants, et à faire ressentir pleins d'émotions contraires au spectateur. Malheureusement, on arrive très rapidement au plus gros défaut de Hwarang, le fameux "c'était mieux avant !". Toute la première partie du drama est pleine de rebondissements sans être trop lourde puisqu'il y a des moments comiques et d'autres romantiques qui amènent un peu de légèreté au scénario qui peut être pesant par moment. Sauf, que dans la deuxième partie, tous ces moments de légèreté ont presque disparut et il ne reste que le scénario qui, même si il est intéressant, n'en reste pas moins lourd et pesant. 

Parlons du scénario en lui même, comme je l'ai dit plus haut, il contient un bon mélange de genre et les intrigues sont nombreuses et plutôt bien menées. Par contre, je n'ai pas été surprise de la fin, même si je l'ai trouvé bien amenée et bien ficelée, elle manquait d'un petit quelque chose qui l'aurait rendu innovante. 

**Alerte d'Emi : Je publie cet article aujourd’hui même si il n'est pas totalement terminé puisque nous avons déjà une journée de retard sur nos [Semaines SP] Noël 2017 et Nouvel An 2018 . La suite de l'avis de Mayu arrivera incessamment sous peu ... elle a eu un petit empêchement à cause d'un binôme foireux à l'université =_= Désolée les choupinous ! En attendant vous avez toujours mon avis , les musiques de l'OST à écouter et mes magnifiques gifs à regarder haha . ^o^


---------------

Trailer : # 
OST : #  #

Annyeong  ~



Have fun , Emi-chan <3

samedi 9 décembre 2017

Calendrier Hiver 2017-2018


Bienvenue dans ce nouveau calendrier qui concerne la saison qui approche et qui commencera fin décembre et début janvier. Pour cette saison, on a beaucoup de thèmes différents mais le moe est le plus présent, à mon grand désespoir. Bonjour à tout les animes qui racontent la vie de mignonnes petites collégiennes ou lycéennes faisant des choses incroyables comme manger des ramens, aller en cours mais aussi visiter l'Antarctique (ce n'est pas une bêtise ! Uchuu Yorimo Toui Basho). L'imagination de l'homme me fascinera toujours XD. Pour les films, il n'y a pas grand chose de neuf donc les 2 que j'ai choisi sont les seuls nouveaux films à sortir. Je ne m'attarde pas plus, commençons ce nouveau calendrier.

Pour les fims:


- Gekijouban Tokimeki Restaurant Miracle 6 : C'est une adaptation d'un jeu pour portable où l'héroïne travaille dans un restaurant à côté d'une agence pour idole et évidemment, elle finit par rencontrer les membres de 2 groupes, 3 Majesty et X.I.P. 
Comme je l'ai dit plus haut, il n'y a que 2 nouveaux films pour cette saison et donc malheureusement pour certains d'entre vous, c'est un Otome. Je dois dire, que même si le trailer est sympathique, il ne nous montre pas grand chose donc j'émet une petite réserve sur ce film que je ne sens pas super bien.  


- Sayonara no Asa ni Yakusoku no Hana wo Kazarou : Pour celui-ci je n'ai pas de résumé à vous proposer, la réalisatrice l'a juste décrit comme "un drame humain comme on en a tous vécu". Le trailer nous montre un paysage assez fantastique et des scènes qui n'ont pas vraiment de lien entre elles. A la fin, on voit tout de même l’héroïne prendre un bébé dans ses bras compte tenu de l'affiche, je pense que l'histoire se concentrera sur ces deux personnages. Les graphismes sont prometteurs et l'ambiance assez dramatique peut rendre ce film très bon. *Approuvé par Emi parce que "Rien que le premier paysage montré dans le trailer est magnifique ; je sens que ça va être super beau et poétique ! *o* Mais ça à l'air triste par contre T_T"

Top 10 animes: 

- 10: Itou Junji Jisen Kessakushuu --> Ce premier anime est un recueil d'histoire horrifiques réalisées par Junji Itou. Le trailer ne montre pas grand chose à part des personnages assez effrayants et malsains mais j'ai bien aimé la musique de fond du trailer et il me semble assez prometteur. 




- 9: Ryuuou no Oshigoto ! --> On suit dans cette histoire Yaichi Kuzuryu, 16 ans, qui est le plus jeune champion de l'histoire de shogi du Japon. Un jour, il voit débarquer chez lui, Ai  Hinazuru, 9 ans, qui lui demande d'être sa disciple. Ce dernier accepte mais ils vont maintenant devoir cohabiter. 
J'ai toujours eu envie de connaître comment se joue le shogi, donc c'est principalement pour cette raison que je met cette anime dans le classement. De plus, les graphismes et le chara-design sont vraiment adorables et pleins de couleurs, les personnages ont l'air attachants, donc il me semble prometteur. J'ai juste peur qu'une semi-romance s'installe entre les personnages, moi et le lolicon c'est pas trop ça. 




- 8: Citrus --> On suit Yuzu qui, suite au remariage de sa mère, change d'école pour une école privée pour fille et qui va devoir cohabiter avec sa nouvelle demi-sœur Mei. Si leur relation était tendue au départ, elles vont vite se rapprocher ...
Le synopsie n'a pas l'air hyper innovant mais le trailer était assez léger et prometteur. J'aime beaucoup la différence entre Mei qui est au premier abord très sérieuse et Yuzu qui n'a vraiment pas sa place dans cette école très strict. Si le scénario est à la hauteur, je pense que cela peut devenir un très bon Yuri. 



- 7: Sanrio Danshi --> Le scénario est simple, on suit un groupe de cinq garçons qui sont chacun fan d'un personnage du groupe Sanrio. 
Pour ceux qui ne connaissent pas, ce sont des personnages comme My Melody ou Hello kitty. J'ai trouvé le concept choupi même si l'anime doit surement servir à faire de la pub au groupe Sanrio. J'aime beaucoup l'idée de casser les préjugés où normalement ce genre de personnage mignons c'est pour les filles. Donc j'ai envie de lui donner une chance, voila pourquoi il est à la 7 éme place. 




- 6: Beatless --> L'histoire se passe en l'an 2105 au Japon, les humains vivent maintenant au côté d'androïde, les hiE, qui sont pour la plupart considérés comme de simple objets. Un jour, d'étranges fleurs de cerisier tombent et déclenchent une "maladie" chez les hiE, ce qui les rend incontrôlables. Arata Endo arrivera-t il à comprendre ce nouveau phénomène ??
Le synopsie m'a l'air tout à fait correcte et le trailer est très beau graphiquement parlant, les couleurs sont très vives et ressortent bien. De plus, les scènes d'actions ont l'air tout à fait correctes donc à voir. 




- 5: Devilman Crybaby --> Ici aussi on a pas de résumé mais je sais que l'anime est tiré du manga du même nom écrit par Go Nagai et que l'anime sera diffusé sur Netflix. 
Le trailer par contre est vraiment sympathique et nous montre beaucoup plus de choses. Les graphismes ont l'ai assez déjantés mais aussi assez violents et gores mais l'ambiance générale ne ressort pas sombre. Donc, on a un beau mixte qui peut rendre très bien si le scénario suit. *Approuvé par Emi parce que "ça à l'air bizarre , trash et déjanté donc ça m'intrigue ^^"




- 4: Darling in the Frankxx --> L'histoire prend place dans un futur lointain où les hommes vivent désormais dans des plantations (des villes mobiles). Certains adolescents vivent dans le Mistilteinn ou la cage à oiseaux, ils ne connaissent rien au monde qui les entoure et ne font que s'entraîner à vaincre des Kyoryu à l'aide de mechas appelés Frankxx. C'est dans cette univers que Hiro va rencontrer Zero Two qui veut devenir sa partenaire. 
Le trailer dure 3 minutes ce qui est très conséquent, donc rien que pour ça, j'ai envie de regarder Darling in the Frankxx. Le budget derrière cet anime doit vraiment être important donc normalement il doit valoir le détour. De plus, le scénario à l'air bien pensé et complexe, quant aux graphismes, ils sont beaux et colorés. 



- 3: Hakata Tonkotsu Ramens --> Fukuoka est une ville où le crime ne fait qu'augmenter, dans le quartier d'Hakata par exemple, résident de nombreux tueurs à gages, informateurs, professionnels de torture ... Mais c'est aussi dans cette ville qu'existe la légende de l'exterminateur de tueurs à gages, c'est d'ailleurs cette personne qui intéresse notre héro, Yoshiharu Baba et son agence un peu particulière. 
L'histoire que l'on nous présente à l'air assez profonde et bien pensée, le trailer nous montre de l'action, un chara-design sympathique et de beaux graphismes. Donc je pense que ce sera une des meilleures de cette saison, il ne reste plus qu'a voir ce qu'ils font du scénario. *Approuvé par Emi parce que "ça à tout simplement l'air vraiment cool !"





- 2: Kokkoku --> On suit cette fois Yukawa Juri qui dans le but de sauver son frère et son neveu kidnappés par un mystérieux groupe religieux, se soumet à un sort avec sa famille, leur permettant d'entrer dans un monde où le temps ne défile plus: Stasis. Mais les choses vont se corser lorsqu'ils vont voir qu'ils ne sont pas les seuls à pouvoir bouger et que d'étranges créatures rodent. 
Un des anime dont j'attend beaucoup, le synopsie à l'air vraiment pas mal et surtout le trailer est totalement à la hauteur du résumé. Drame, violence et famille, un cocktail qui pourrait être intéressant ^^.





- 1: Violet Evergarden --> Violet Evergarden est une Auto Memories Doll, créée par le Dr. Orlando, ces poupées peuvent lire l'esprit humain et leur faire revivre les moments qu'ils souhaitent tant revivre. Notre héroïne, elle,  envoie des lettres contenant les souvenirs de ceux qui demandent son aide. 
 Que ce soit au niveau du synopsie ou des graphismes, tout est parfait. Le trailer nous montre pleins de moments très poétiques et touchants, je n'ai qu'une chose à dire, je l'attend avec impatience !! *Approuvé par Emi parce que "L'univers a l'air super poétique ^_^"





Il y en a évidemment pleins d'autres que vous pouvez retrouver ici ou . 


Bye Bye Mayu <3

mardi 5 décembre 2017

[1 article , 2 films] Mythes polynésiens et légendes merveilleuses


Hey les choupinous ! Au programme aujourd'hui de nos [Semaines SP] Noël 2017 et Nouvel An 2018 : deux jolis films d'animation : le Disney Moana (ou Vaiana, la légende du bout du monde) et le DreamWorks Rise of Gardians (ou Les Cinq Légendes) .

Let's goooo !! =^_^=


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Premier film : Moana

Titre français : Vaiana : La Légende du bout du monde
Durée : 1 H 47

Résumé Il y a 3 000 ans, les plus grands marins du monde voyagèrent dans le vaste océan Pacifique, à la découverte des innombrables îles de l'Océanie. Mais pendant le millénaire qui suivit, ils cessèrent de voyager. Et personne ne sait pourquoi...
Vaiana, la légende du bout du monde raconte l'aventure d'une jeune fille téméraire qui se lance dans un voyage audacieux pour accomplir la quête inachevée de ses ancêtres et sauver son peuple. Au cours de sa traversée du vaste océan, Vaiana va rencontrer Maui, un demi-dieu. Ensemble, ils vont accomplir un voyage épique riche d'action, de rencontres et d'épreuves... En accomplissant la quête inaboutie de ses ancêtres, Vaiana va découvrir la seule chose qu'elle a toujours cherchée : elle-même. Source Allociné


Avis d'Emi-chan et Mayu : 

 7,5/10 ♥ et 7/10

Emi Petite précision avant de réellement débuter mon avis : j'ai regardé ce Disney en vostfr , j'en parlerai donc ici en l'appelant "Moana" et non "Vaiana, la légende du bout du monde" parce que ça me frustre de faire l'inverse >_< (à titre d'info , j'ai lu sur internet que le nom du film était devenu "Vaiana" en France parce que le terme "Moana" était déjà une marque déposée en Europe) .

Moana est un Disney sortie en 2016 qui s'inspire des mythes polynésiens ; notamment de celui du demi-dieu Maui qui pêcha de nombreuses îles , qui arracha le secret du feu des mains de Mahuika , qui ralentit la course du soleil dans le ciel , qui transforma le mari de sa sœur en kuri (chien) et qui tenta en vain d’obtenir l'immortalité pour l'Homme en y laissant sa vie au passage . C'était le point mythologie d'Emi-chan ; parce qu'un peu de culture ne fait jamais de mal ! XD Dans la version Disney , Maui est un demi-dieu métamorphe arrogant et narcissique aux premiers abords mais qui cache en réalité un cœur en or et qui se révèle finalement être un personnage émouvant , attachant et très amusant . Il recherche la reconnaissance et l'amour des hommes par tout les moyens , rêve d'être leur idole quitte à devoir agir à la limite de la moralité par moments et à être condamné à passer sa vie coincé sur une toute petite île . Mais , malheureusement pour lui , Maui n'est pas le héros de notre histoire ; ici c'est Moana qui mène la danse . Cette dernière est la fille du chef de son village , mais elle déteste qu'on la prenne pour une princesse ! Moana est courageuse , respectable , indépendante . Elle n'est ni trop geignarde (comme beeeeacoup trop d’héroïnes) , ni trop passive (le prince dans Cendrillon) , ni trop révoltée contre ses parents (Merida dans Rebelle) , ni en attente perpétuelle de l'arrivée d'un prince charmant dans sa vie pour s'occuper d'elle l'aimer (Cendrillon) ; elle n'est pas non plus parfaite mais c'est ce qui la rend aussi attachante et ce qui en fait une héroïne réussie à mes yeux . Pour sauver son village elle part à l’aventure sur un petit bateau en compagnie de son coq Hei-Hei qui n'a clairement pas inventé l'eau chaude mais dont le naturel et l'idiotie le rendent hilarant (et en cela il rappelle d'autres personnages tel que Sven le renne dans La Reine Des Neiges ou encore Pascal le caméléon dans Raiponce qui est certes bien plus intelligent mais tout aussi comique) . Cette aventure ressemble énormément à une sorte de voyage initiatique tel qu'on en voit dans les épopées (Virgile et son Enéïde) , avec sont lot d'épreuves , de tempêtes , de rencontres ... Moana explore le monde pour la première fois , et se découvre elle même et grandit par la même occasion . 
Pour en revenir aux personnages , je crois bien qu'aucun d'entre eux ne m'a agacé . J'ai trouvé le cochon de Moana super chou , ses parents réalistes , sa grand mère sympathique (et son apparition en raie-manta joliment poétique) . J'ai également trouvé Tamatoa , le crabe égocentrique et matérialiste , fascinant d'une certaine manière ; c'était un savoureux mélange entre un méchant malsain et horripilant , et un personnage ridicule et amusant . Les guerriers-noix-de-coco nommés Kakamoras étaient eux aussi vraiment drôles et surprenants , et donnaient lieux à une scène de combats intense et extrêmement bien rythmée . Pour finir , j'ai tout bonnement adorée la personnification de l'océan ! ^_^

Autre point qui m'a directement séduit : les graphismes . J'ai été émerveillée par les dégradés de couleurs , en particulier au niveau des fonds sous marins et durant la première scène d’interaction entre l'océan et Moana , ainsi que par la luminosité et la fluidité des images . J'ai également trouvé l'utilisation de la 2D très réussie ; les scènes avec le mini-maui-tatouage étaient très drôles et l'effet "décors en carton en arrière plan" à la fin de la chanson You're Welcome apportaient un tel contraste que cela donnait presque l'impression que Maui et Moana étaient réels .
En ce qui concerne la BO , je l'ai globalement beaucoup aimé . Elle est composée de belles chansons mélodieuses , de chansons rythmées addictives , d'une musique d'ouverture très mystique ainsi que des plusieurs morceaux instrumentaux très beaux . Je ne m'étend pas plus sur ce sujet parce que mon avis commence déjà à être long et que de toute façon je vais vous mettre des playlist de musiques (BO et Covers) en dessous de l'avis de Mayu donc vous aurez de quoi vous faire votre propre avis sur l'univers musical de ce Disney . ^_^ 
Pour finir , comme je viens de remarquer que je n'ai quasiment dit que du bien sur ce film , je vais citer au moins un petit quelque chose qui m'a un poil perturbé comme je suis très tatillonne : à certains moments l'océan aide Moana comme lorsqu'elle ou Hei-Hei tombent à l'eau , et à d'autres ... non , va savoir pourquoi , comme lorsqu'elle est en danger puisque prise dans une tempête ... mais bon je vais mettre ça sur le dos du voyage initiatique ; si l'océan aide tout le temps Moana elle ne peut pas grandir et devenir forte . Et puis après tout , même les personnifications de la nature ont le droit de prendre des RTT ! ^^

Conclusion : Une histoire plutôt classique , sans réelle surprise , mais on se laisse tout de même volontiers bercer par elle et séduire par les magnifiques couleurs des graphismes , les personnages attachants et les musiques addictives ! ^o^

-

Mayu Première petite précision, on a décidé de regarder ces deux films d'animations en anglais donc quand je parle des chansons ou des prénoms des personnages, ce seront ceux en anglais. 

Ce film raconte l'histoire de Moana, fille du chef de l'île qui doit bientôt prendre la place de son père. Mais, ce n'est pas ce que veux cette dernière, Moana rêve de naviguer sur les eaux mouvementées de la mer malheureusement pour elle, son village lui interdit car c'est trop dangereux. 

Je trouve que le mélange entre scènes dramatiques, joyeuses, comiques et scènes d'action est bien calibré. Le scénario est plus accès sur le comique que Rise of the guardians (surtout grâce au personnage de Hei Hei) et le scénario est un peu plus superficiel. Je ne critique pas ce dernier puisqu'il y a beaucoup de chose que j'ai apprécié mais il développe moins de sujets qui ont réussi à me toucher que Rise of the guardians. Première chose que j'ai apprécié, la culture polynésienne avec l'attachement à la mer, les tatouages, l'aspect famille, les bateaux et la proximité avec la nature. Alors je ne connais absolument pas cette culture donc je ne sais pas si c'est fidèle ou non. Ici, je parle juste de l'ambiance qui est retranscrit dans ce Disney comme dans celui de Lilo et Stitch. Autre point qui m'a tout d'abord fait un peu peur, les passages en mer, j'avais peur de tomber sur une overdose de navigation sans action mais finalement, tout est très bien ajusté et le film m'a paru vraiment court. Les passages de navigation sont présents sans trop prendre de place puisqu'il sont souvent coupés par des éléments perturbateurs. 

Parlons maintenant du point le plus positif de ce film, les graphismes. J'ai été totalement subjuguée par l'animation, les graphismes, les effets spéciaux de ce film. Les couleurs sont pétillantes et pleines de vie, les petits détails comme les cheveux de Moana ou le mini-demi-dieu sont animés à la perfection. Mais la meilleure scène est sans doute la scène de Moana contre Teka avec la magnifique opposition entre le bleu de la mer et le rouge des flammes de Teka. Scène qui m'a vraiment époustouflé et qui restera gravé dans ma mémoire ^^.

Concernant les personnages , je les ai trouvé tous très attachants surtout Hei Hei ;). Commençons par Moana, c'est une jeune fille tiraillé entre son île, sa famille, ses racines et la mer qui l'a depuis toute petite attirée. Ce n'est pas un personnage que je qualifierais d'innovant parce qu'elle ressemble à beaucoup d'autre héroïne de Disney. Mais elle n'en reste pas moins attachante, courageuse et curieuse. 
Maui est le demi-dieu que Moana doit retrouver, c'est un personnage très arrogant qui se croit totalement irrésistible. Il cache un passé assez triste qui nous permet de comprendre cette immense confiance en lui. Et puis, on a Hei Hei, c'est un poulet dénué de toute forme d'intelligence et qui est présent pour une seule chose, l'aspect comique. Il m'a fait tellement rire qu'au final je me suis attachée à cet étrange poulet et que je m'inquiétais pour lui à chaque fois que le bateau chavirait.

Deux, trois mots sur les musiques. J'aime beaucoup "I am Moana" et "We know the Way" qui ont des connotations polynésiennes que j'aime beaucoup. J'ai été assez surprise par "Shiny" qui sort totalement du lot et j'ai aussi adoré l'ost surtout celle-ci #

Pour conclure, Moana est un très bon Disney, il n'a pas de gros défaut et c'est vraiment un chef-d'oeuvre au niveau image.

---------------------

Trailers : #  # 

OST : #  #  #  #  #  #  #  #  #  #  #  #


Covers : #  #  #  #  #  #  #  #  #  #  #  #  #  #  #  #  #  #  #  # 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Second film : Rise of the Guardians

Titre français : Les Cinq Légendes
Durée : 1 H 37

Résumé L’aventure d’un groupe de héros, tous doués de pouvoirs extraordinaires. Emmenées par Jack Frost, un adolescent rebelle et ingénieux, ces cinq légendes vont devoir, pour la première fois, unir leurs forces pour protéger les espoirs, les rêves et l’imaginaire de tous les enfants. Source Allociné


Avis d'Emi-chan et Mayu : 

 7,5/10 ♥ et 8,5/10

EmiComme pour Moana , j'ai vu ce film en vostfr du coup ça me frustre un peu de l'appeler "Les Cinq Légendes" , j'utiliserai donc pour le décrire dans mon avis son nom original : "Rise Of The Guardians" . Let's gooo ! ^_^

Rise Of The Guardians est un film Dreamworks datant de 2012 ; ses graphismes peuvent donc sembler moins éblouissants et détaillés que ceux de Moana mais personnellement je trouve qu'ils ont un certain charme très appréciable . Les scènes s’enchaînent avec une bonne fluidité , les combats sont esthétiques , les cauchemars sont particulièrement réussis , le chara-design est simple mais efficace , la gestuelle et la démarche de Jack Frost lui donnent un coté réaliste , les décors sont beaux et j'ai tout simplement adoré les effets de sable doré . L'univers est féerique , l'ambiance est envoûtante . L'histoire est prenante , divertissante et très jolie . Le film donne envie de faire des batailles de boules de neige , de combattre ses peurs et de croire à toutes les légendes qui nous sont contées : celle du Père Noël , du lapin de Pâques , de la fée des dents , du marchant de sable , du croque-mitaine et surtout de jack frost ! Quant aux personnages , ils sont nombreux à être attachants et à avoir des personnalités amusantes . 

Jack Frost , notre héro , est cute , enfantin et espiègle , mais possède également une voix très mature qui nous rappelle qu'il n'est plus un enfant puisqu'il a au moins trois cent ans ^^ . Il a également une forte tendance à la mélancolie ce qui lui donne un petit coté émo . 
Sandy est le marchant de sable ; il est suuuuper choupinou , étonnement doué en combat et muet ce qui crée pas mal de scènes adorablement fun où il s'exprime en faisant des dessins ou des gestes . De plus , son pouvoir de sable doré est vraiment sublime *o* . 
Le lapin de Pâques est un personnage cool , grincheux mais super mignon sous sa forme de "petit lapin" ^^ . Son but est de donner de l'espoir aux enfants et pour cela il est aidé de statues de pierre en forme d’œufs géants et de son super boomerang . A par cela , il passe la plupart de son temps à se chamailler avec Jack Frost ce qui est bien drôle . 
Le Père Noël possède un super traîneau , des rennes majestueux , une boule à neige qui lui permet de se téléporter , de nombreux tatouages et surtout un fort accent russe . Il est entouré d'une équipe de yétis volontaires et de lutins parfois grognons . 
La fée des dents est toujours pleine d’énergie et de bonne humeur . Avec l'aide de ses nombreuses "bébé dents" , qui sont de véritables groupies de Jack Frost , elle protège les souvenirs des enfants contenus dans leurs dents de lait . La petite souris est sa collègue de la "filiale européenne" ^^ .
Pitch Black est le boogy man , et par conséquent le méchant de l'histoire . Ses pouvoirs sont à base de noirceur , de peur et de cauchemars ; et physiquement je trouve qu'il ressemble un peu à Hades dans Hercule . C'est un méchant que j'ai trouvé vraiment badass et cool . Le film se termine tristement pour lui et ça m'a fait de la peine ; personnellement je m'imaginais plutôt une fin en mode pardon général et rédemption du méchant . Après tout Pitch Black n'est qu'une pauvre personne qui se sent terriblement seule et qui est totalement en manque d'amour et de reconnaissance de la part d'autrui . Si Jack Frost avait erré quelques milliers d'années de plus dans notre monde en étant invisible aux yeux de tous qui sait si il n'aurait pas lui aussi basculé du coté obscur . Et puis , si c'est bien la lune qui crée toutes les légendes en offrant une nouvelle vie aux personnes qui le mérite vraiment , cela implique qu'avant de sombrer dans la solitude et la folie Pitch Black était lui aussi un être humain qui a commis un acte assez impressionnant pour mériter de devenir une légende , non ? ...

Conclusion : Un film plein de charmes à regarder avec ses yeux d'enfant ! ^_^


MayuRise of the guardians c'est l'histoire de Jack Frost qui après avoir été désigné comme gardien par la lune, doit aider le père noël, le marchand de sable, la fée des dents et le lapin de pâques à contrecarrer les plans de Pitch, le croque-mitaine. Celui-ci veut faire en sorte que les enfants ne croient plus aux différentes légendes incarnées par les gardiens et que donc les enfants ne puissent plus les voir. 

Si je devais décrire ce film en une phrase, je dirai qu'il m'a rendu nostalgique. Tous les personnages sont des légendes auxquelles on a cru lorsque l'on était enfant et qui se sont tristement effacés en grandissant. Mais il ne faut pas oublier, qu'ils nous apportaient beaucoup de joie puisque qui n'a jamais réveillé ses parents en avance pour se dépêcher d'ouvrir les cadeaux le 25 décembre, et qui n'a jamais été heureux de trouvé une pièce à la place de sa dent en se réveillant. Bref, le film nous fait repenser à toutes ses petites choses qui faisaient de nous des enfants. Pour continuer sur les légendes, je les connaissais toutes sauf Jack Frost qui ne doit pas être très connu en Europe. De plus, j'ai apprécié le petit clin d’œil à la petite souris qui remplace la fée des dents chez nous. 

En ce qui concerne le scénario, comme pour Moana, j'ai trouvé que le mélange entre moments d'action, de drame, d'espoir, de comédie étaient bien proportionnés et rendaient le film appréciable à regarder. De plus le fait que les légendes deviennent invisibles si les enfants ne croient plus en eux, apporte une part non négligeable de tristesse. Voir Jack Frost tout triste parce que personne ne croit en lui c'est déchirant à regarder T_T. Dans la même continuité, on peut se dire que Pitch n'est pas aussi méchant que ça, puisque son vrai but est que les enfants croient en lui et le reconnaissent. Malheureusement, le croque mitaine n'est pas tout à fait une légende que l'on apprécie. Donc, est ce vraiment de sa faute si il incarne une légende qui fait peur ? A méditer !! Le scénario est donc plus profond que ce que j'aurai cru au premier abord, ce qui permet aussi au film d'être intéressant même pour les gens plus âgés. 

Côté graphismes, je n'ai qu'une chose à dire, c'est vraiment très beau. J'ai adoré les effets spéciaux qui sont pleins de féerie, de couleurs. La plus réussie étant l'animation du sable du marchant de sable qui permet d'avoir des scènes joliment contrastées entre le bleu nuit du ciel et la luminosité dorée du sable *_*. J'ai aussi apprécié les différents endroits où les légendes vivent, l'usine du père noël pleines de jouet volants, le château des dents pleins de dorures et le jardin verdoyant pleins de couleurs et d’œufs de pâques. Tout cela crée un monde très féerique et singulier que le film arrive à mettre en avant. Pour finir, J'ai beaucoup apprécié les personnages qui ont tous une personnalité assez décalée mais qui sont tous très attachants.

Pour conclure, Rise of the guardians est un film qui de part son scénario plus profond que l'on peut croire et son univers féerique très scintillant, est totalement approprié pour Noël.  


---------------------

Trailer : #  # 

Annyeong  ~



Have fun , Emi-chan <3