mercredi 22 mars 2017

[1 article , 2 films] Festival des thrillers japonais étranges...


Hey les choupinous ! Au programme aujourd'hui : deux films japonais aux réalisations un brin étranges : Monsterz et Grasshopper .
Let's goooo ! ^_^

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Premier film : Monsterz

2014
Durée : 1 H 53

Résumé : Un homme dispose d'une mystérieuse capacité lui permettant de contrôler tous les gens qui rentrent dans son champ de vision. Rejeté par ses parents qui l'ont considéré comme un monstre, il a toujours vécu seul depuis son enfance se servant de son pouvoir pour voler de l'argent et assurer sa survie. Toutefois, l'utilisation de ce pouvoir n'est pas sans contrepartie, car à chaque fois qu'il en use, le mal qui ronge sa jambe s'étend, l'affaiblissant de plus en plus.
Un jour, il va également prendre conscience d'une nouvelle limite à son pouvoir : Tanaka Shuichi, un livreur d'apparence banale, se révèle être insensible à sa manipulation. Il va alors tout faire pour l'éliminer mais Shuichi n'est pas aussi normal qu'il en a l'air. Ses capacités de récupération dépassent l'entendement lui permettant de récupérer de blessures mortelles en un rien de temps. Source Nautiljon

Casting :
Fujiwara Tatsuya dans le rôle de Monster
Yamada Takayuki : Tanaka Shuichi
Ishihara Satomi : Kumoi Kanae
Fujii Mina : Oshikiri Nana
Kimura Tae : La mère de l'homme
Matsushige Yutaka : Shibamoto Takao
Ochiai Motoki : Jun
Taguchi Tomorowo : Kumoi Shigeru
Taiga : Akira


Avis d'Emi-chan et Mayu :

4/10 et 4/10

Emi C'est avec confiance et entrain que je me suis lancée dans le visionnage de Monsterz puisque son trailer semblait totalement vouloir me vendre un thriller sombre parlant de la monstruosité humaine ; ce qui est exactement le genre de chose que j'aime comme vous le savez surement maintenant . Malheureusement , au final , il s'est avéré que Monsterz n'était pas du tout , mais alors vraiment pas du tout , le genre de film à quoi je m'attendais ! >_< Sentez vous mon immense déception dans le ton de ma voix mes mots ? ^^'

J'aurais aimé pouvoir vous dire que Monsterz est un magnifique petit bijou parlant de solitude , de monstruosité , de recherche d'identité , d'aliénation , de culpabilité maladive , de complexe d’œdipe selon Mayu... mais elle voit des complexes d’œdipe partout de toute façon XD , et de pleins d'autres sujets passionnants . J'aurais également aimé pouvoir vous dire que ce film contient de superbes scènes telles que celle qui se déroule dans le théâtre , ou que celle de "la chute finale dans les profondeurs des escaliers" . Mais voilà , le fait est que je ne peux pas vous dire tout cela parce que , malheureusement , tout ce qui me reste de ce film une semaine après l'avoir vu c'est un horrible gout amer dû à ma terrible déception , ainsi que le souvenir de l'ennuie mortel que j'ai ressenti pendant presque deux heures ...

Monsterz est un film très lent qui parait extrêmement long . Pendant toute la durée de ce film nous assistons à l'affrontement entre un "warrior immortel aux pouvoirs totalement cheatés" et un "handicapé manipulateur , têtu et asociale" ; ou plus précisément nous assistons surtout à une interminable "course poursuite en boitant" et à de longues scènes ou presque personne ne bouge . Cela semble un tantinet ennuyant , n'est ce pas ? Et bien ça l'est énormément ! >_< 
Les scènes de combats ne m'ont pas vraiment passionnées non plus , et certaines choses m'ont un peu , voir beaucoup , dérangé comme le fait que toute la ville semble robotisée : personne ne s’arrête pour s'avoir si "le gars qui semble désespéré et qui court super difficilement" à besoin d'aide ; tout le monde se moque également de la mère qui cherche son bébé , ou du jeune homme écrasé sous un bloc de pierre ; et puis personne n'est choqué de se réveiller allongé par terre alors qu'ils étaient en train de marcher deux secondes avant ... bref , tout ces gens semblent presque mort de l'intérieur O_o . J'ai également été perturbée par le fait que le personnage principal utilise son pouvoir à tout va pour des choses sans aucune importance alors que cela lui provoque pourtant une grave nécrose ... nécrose qui apparaît d'ailleurs de façon assez aléatoire puisque parfois notre cher monstre utilise son pouvoir pendant un long moment sans incidence et , qu'à d'autres moments , il l'utilise à peine quelques minutes mais qu'il souffre déjà atrocement . Bon et puis sinon nous retrouvons également de vieux stéréotypes du genre "les flics sont super nuls" , "le pote gay est ultra efféminé" , ou encore "la jolie demoiselle en détresse ne sert presque à rien" .

Conclusion : Certains trouverons probablement un sens profond à ce film ; d'autres penserons qu'il ne s'agit en réalité que d'un enchaînement de scènes ennuyantes et peu utiles ... Personnellement , j'ai trouvé tout cela extrêmement peu passionnant et franchement décevant . Il y avait quelques bonnes idées et l'ambiance ultra mélancolique aurait pu apporter un rendu pas mal , mais il n'y avait pas assez de suspens et d'action à mon gout .



Mayu La raison principale pour laquelle j'ai voulu regarder ce film, c'est le trailer. Il mélangeait action, suspens et pouvoirs spéciaux, de plus le titre fat revenir un thème que nous affectionnons beaucoup avec Emi (surtout Emi) celui des "monstres". En l’occurrence, ici on parle de vrais monstres ou plutôt de super-humains et pas de psychopathes ou de personnes 4D. Le film nous montre une opposition entre celui qui contrôle les mouvements des personnes autour de lui et celui qui a une super guérison. Côté pouvoirs, je n'ai pas grand chose à redire, j'ai trouvé les yeux de monster vraiment sympa et le fait que son corps se consume à force qu'il utilise son pouvoir, donne de la profondeur au personnage. Par contre, côté scénario et réalisation ça ne tient pas la route. 
Je vais commencer par la réalisation car j'ai moins de chose à dire puisque je n'y connais rien XD. J'ai trouvé la qualité d'image assez vielle alors que le film est sortis en 2014, certaines scènes d'action n'étaient pas terribles et je trouve que les plans ne faisaient pas ressortir les émotions. Je pense que Emi en parlera mieux que moi donc je vais m’arrêter là. J'ai par contre adoré la scène de l'amphithéâtre qui est la meilleure scène de tout le film (faut aussi dire les bons points ^^).
En ce qui concerne le scénario, il ne part pas bien dés le début puisque le conflit entre les deux monstres vient du fait que monster ne peut pas contrôler Shuichi, c'est tout ... Il le croise par hasard et se met à faire une fixation sur ce dernier et a se jurer de le tuer O_O.  Pourquoi ?? 
Le film se résume donc à une chasse permanente entre deux personnes qui ne se sont rien fait. Et c'est là le gros défaut, puisque sa déteint sur tout le reste du film. 
Deuxième point négatif, les scènes de blabla sont longues, très longues. Les personnages parlent à deux à l'heure sans dire grand chose d'important. Et les seuls points intéressants (relation entre monster et sa mère/ le passé de Shuichi) ne sont pas assez développés et en deviennent insignifiants. On n'oubliera pas les policiers qui ne servent à rien, les courses poursuites avec un homme qui n'a qu'une seule jambe (vitesse totalement diminuée >_<) et la scène de fin sans fin dans les escaliers. 
Pour conclure, je me suis totalement ennuyée devant ce film, le trailer m'a donné trop d'espoir et je m'attendais à quelque chose de bien mieux.


----------------------------

Trailer : #
Vous pouvez le télécharger chez la Miyou fansub

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Second film : Grasshopper

2015
Durée : 1 H 59

Résumé : Depuis qu'il a perdu sa fiancée, renversée en plein Shibuya le jour d'Halloween, Suzuki, ancien professeur de collège, ne pense plus qu'à la vengeance. Il va jusqu'à intégrer une organisation louche pour s'approcher des responsables de son malheur. Mais suite à la mort du fils de son boss Takehara, Suzuki voit l'organisation se retourner contre lui.
Parallèlement, les deux tueurs à gages Kujira et Semi vont également se retrouver embarqués dans l'affaire. Source Nautiljon

Casting :
Ikuta Toma dans le rôle de Suzuki
Asano Tadanobu : Kujira
Yamada Ryosuke : Semi
Aso Kumiko : Sumire
Haru : Yuriko
Ishibashi Renji : Terahara
Kaneko Norihito : Terahara Jr.
Murakami Jun : Iwanishi
Nanao : Hiyoko
Satsukawa Aimi : Ancienne élève de Suzuki
Uzaki Ryudo : Père de Kujira
Yamasaki Hako : Momo
Yoshioka Hidetaka : Asagao


Avis d'Emi-chan et Mayu :

6/10 et 7,5/10

EmiGrasshopper est un énième film racontant une histoire de vengeance impliquant des vilains yakuzas dangereux , des tueurs à gages au visages impassibles , et des psychopathes mi badass mi kawaii . "Alors qu'est ce qui le différencie des autres ?" , me demanderez vous . Et bien pas grand chose au final , à part la réalisation un peu particulière et la présence au casting des cuties Yamada Ryosuke et Ikuta Toma . ^^

Grasshopper est un film que j'ai apprécié regarder : j'ai trouvé l'intrigue intrigante et rapidement prenante , et puis l'ambiance mystérieuse a réussi à tenir mon intérêt éveillé jusqu'à la toute dernière minute . Malheureusement , même si j'ai passé un bon moment devant ce film , je dois bien avouer que je suis totalement restée sur ma faim et qu'un gout de "Tout ça pour ça ?" me reste dans la bouche . 

J'ai trouvé la réalisation à la fois particulière , soignée et efficace ; quant à l'ambiance , j'ai trouvé son coté sombre vraiment bien dosé . J'ai également trouvé les différentes scènes d'action , de combats et de courses poursuites pas mal du tout . 
Au niveau de l'OST , j'ai trouvé les musiques instrumentales très jolies mais je n'ai pas vraiment été fan de l'ending qui ne collait pas trop à l'ambiance du film selon moi .
En ce qui concerne les personnages , je ne les ai pas trouvé parfaitement bien introduits . En effet , à l’exception de Suzuki , les personnages sont peu développés et on ne connait presque rien sur leur passé , leur présent , et leur façon de penser ; ce que je trouve d'autant plus dommage puisque Grasshopper est pourtant un film qui prend son temps pour démarrer et dont l'action ne démarre réellement qu'à la fin . Malgré cela , j'ai tout de même beaucoup apprécié Semi , le "choupi-psycho qui aime les bubulles" ... mais c'est surtout parce que j'aime beaucoup Yamada et que , de manière générale , j'adore tous les personnages un brin psychopathes et chelous sur les bords ^^ .
Niveau jeu d'acteur , je n'ai pas été éblouie et j'ai parfois trouvé qu'il y avait trop de sur-jeu mais rien de trop perturbant non plus heureusement .
Pour finir , je dois dire que la fin m'a laissé un peu perplexe , en particulier à cause de la scène entre Semi et la baleine qui se déroule dans le camping-car ... je cherche encore la signification exacte de ce passage . ^^"

Conclusion : Il existe beaucoup d'autres films sur la vengeance bien meilleur que celui ci , mais Grasshopper reste tout de même un bon divertissement qui permet de passer une bonne soirée .



Mayu : Grasshopper est un film qui nous plonge directement dans l'action, puisqu'il commence avec une magnifique scène d'attentat organisée par la mafia pour mieux contrôler la zone. Cet incident est l'élément central du film puisque les actions des différents personnages sont tous liés à cette mafia et à cet incident. 
Le premier point qui m'a un peu perturbé c'est que la réalisation est un peu décousue, on ne suit pas qu'un personnage et du coup au début, on ne comprend pas bien leurs objectifs et les relations qui les lient. Avec le recul, je trouve que c'est un choix judicieux puisqu'il ajoute du suspens et laisse au spectateur une certaine liberté d'interprétation pour pouvoir imaginer la suite. Pour ce qui est des effets de sang et des scènes de combats, je les ai trouvé dynamiques et bien faites. On oublie pas la scène de découpe de l'oreille et le suicide qui sont à la limite du gore sans vraiment renter dedans. 
Pour ce qui est du scénario, je l'ai trouvé complexe mais bien amené et intéressant jusqu’à la tout fin. Bien que l'intrigue principale soit très intéressante, les intrigues secondaires permettent d'alléger celui-ci et d'introduire des personnages un peu moins principaux mais qui ont une importance pour le dénouement du film. Donc on a vraiment affaire à un scénario très travaillé qui m'a surprise et ne m'a pas ennuyé une seule seconde. Par contre, la fin m'a un peu refroidi que ce soit à cause des deux personnes mortes mais pas vraiment mortes ... ou de la fameuse organisation des personnes qui n'ont pas d'expression sur le visage. Je l'ai trouvé trop réaliste et je trouve qu'elle casse l’énigme qui s'est affinée tout le long du film. 
En ce qui concerne les personnages, j'ai trouvé le personnage principal Suzuki un peu spécial, dans le sens que certaines de ces actions m'ont paru complètement idiotes, mais c'est peut être ça qui fait le charme de ce personnage. Il est simple, gentil, courageux, long à la détente et ne sait absolument pas faire semblant mais on s'attache à lui. Kujila est un personnage que j'ai trouvé intéressant puisque son passé est évoqué. Semi quant à lui est un peu le côté instable de ce film, tantôt rafraîchissant, tantôt complètement flippant, je suis surtout triste que le passé de ce personnage ne soit pas développé >_<. 
Pour conclure, Grasshopper est un très bon film réussit à tous les niveaux ^^.  


----------------------------

Trailer : #
Vous pouvez le télécharger chez la Dubu fansub


Annyeong  ~



Have fun , Emi-chan et Mayu <3

lundi 13 mars 2017

[One Shot Time !!] Full Romance ! =^_^=


Hey les choupinous ! Au programme de ce nouveau [One Shot Time !!] , quatre jolies petites histoires romantiques ... parce qu'à l'origine cet article été prévu pour les [Semaines SP] St Valentin . Je sais, je le publie avec énormément de retard , désolée les choupinous ! T_T
-Walking with You de Junko
-Calling de Hori Mai
-Ashita kara wa Mou Nomimasen de Chisako
-Fushigi no Heya no Ouji-sama de Ichikawa Shou


----------------------------------------------------------------------------------------------------------


Walking with You

Genre(s) : Romance , School Life , Shonen Ai
Auteur : Junko
Dessinateur : Junko

Walking with You est un one shot qui nous parle de Ken et de Yuu , deux amis d'enfance qui semblent liés par le destin puisqu'ils sont nés dans le même hôpital , sont allés dans le même jardin d'enfants , dans la même école primaire , dans le même collège , ainsi que dans le même lycée . Ils ne se sont donc jamais séparés très longtemps l'un de l'autre , mais cela risque malheureusement de changer puisque Ken va devoir déménager ...

Ce one shot contient trente-trois pages , ce qui est court mais toute fois suffisant pour qu'on s'attache un minimum aux personnages et que leur histoire commune nous intéresse . 
Personnellement , j'ai particulièrement adoré Yuu ! ^_^ Je l'ai trouvé vraiment super adorable ; il porte des barrettes toutes mignonnes , il est super sensible , il lui arrive de réagir de façon immature mais il le regrette aussitôt , et surtout il est toujours hyper fier de son meilleur ami , ce qui est trop mignon . Ken est la star du football de son lycée mais Yuu n'est pas non plus sans talents puisqu'il est capable de créer de nombreux décors et costumes pour le festival de son lycée .
Niveau romance , j'ai trouvé les scènes où nos deux chers personnages se chamaillent gentiment vraiment mignonnes comme tout , et surtout j'ai adoré le dénouement de l'histoire et la fin super lovey-dovey , hihihi ! ^o^


Conclusion : Un petit shonen-ai soooo cute ! =^_^=

----------------------------------------------------------------------------------------------------------


Ashita kara wa Mou Nomimasen

Nom alternatif : From Tomorrow on, No More Drinking
Genre(s) : Romance, Shoujo Ai
Auteur : Chisako
Dessinateur : Chisako

Ashita kara wa Mou Nomimasen est un one shot qui nous présente deux petites histoires d'amour durant chacune une dizaine de pages seulement . 
La première histoire est celle de Yuina et de Madoka , deux amies extrêmement proches durant leur jeunesse mais qui on malheureusement vu un fossé s'installer entre elles après qu'elles aient du se séparer pour aller dans des universités différentes . Mais pour leur plus grand plaisir , le destin va à nouveau les réunir ...
La seconde histoire est celle d'une jeune fille qui est dégoûtée par les hommes et de sa meilleure amie qui n'ose pas lui avouer ses sentiments .

Ces deux histoires sont extrêmement courtes ; les personnages ne sont donc pas très étoffés et le scénario n'est pas non plus super développé et complexe . Cependant , le peu qui est montré est très plaisant , et c'est bien ça le plus important , hehe ! La première histoire nous présente une amitié plus qu’ambiguë qui se transforme rapidement en une très belle womance . Quant à la seconde histoire , elle aborde des sujets intéressants comme le questionnement sur sa sexualité et la peur d'avouer ses sentiments et d'être rejetée ., et puis elle aussi nous montre une jolie romance .


Conclusion : Deux histoires très courtes mais cute comme tout ! ^_^

----------------------------------------------------------------------------------------------------------


Calling

Genre(s) : Comedie , Drame , Romance , School Life , Slice Of Life
Auteur : Hori Mai
Dessinateur : Hori Mai

Calling est un one shot de 43 pages qui se montre très rapidement intéressant et efficace. En effet , je me suis directement sentie concernée par le sorts des personnages et surtout j'ai facilement ressenti les sentiments de l’héroïne ; j'ai eu envie de pleurer avec elle lorsqu'elle été triste , j'ai prié de tout mon cœur pour qu'elle trouve le bonheur avec Ayano , je me suis sentie super fière d'elle lorsque je l'ai vu faire pleins d'efforts et avouer toute la vérité , et j'ai eu des larmes de joie lorsqu'elle sait enfin confessée ! Bref , je me suis sentie proche de cette héroïne et cela m'a permis de réellement rentrer dans l'histoire et de me sentir concernée jusqu'à la toute dernière page . Et puis , d'un point de vue artistique , j'ai apprécié le chara design que j'ai trouvé assez particulier tout en étant agréable à regarder .

En ce qui concerne les personnages , je les ai trouvé attachants et plutôt bien développés pour un one shot . 
Ayano est un garçon super populaire qui rejette toutes les déclarations d'amour qu'il reçoit car il est secrètement amoureux de Yuka depuis trois ans . Malheureusement pour lui , cette dernière n'est aucunement intéressée par l'idée de sortir avec un garçon plus jeune qu'elle et demande à sa sœur de le rejeter à sa place . Cependant , Ayano n'est pas le genre de mec qui change d'avis comme de chemises ; lorsqu'il a des sentiments , ces derniers ne s'effacent pas aussi facilement qu'il le voudrait ...
Akari , quant à elle , est une jeune fille adorable mais malheureusement personne ne le remarque car elle est cachée dans l'ombre de sa sœur Yuka qui est plus intelligente qu'elle , plus athlétique , plus belle , plus populaire ... plus tout quoi . Même les professeurs la comparent à sa sœur et la critiquent dans son dos >_< . Alors évidement , cette jolie jeune fille finie par se sentir seule , terriblement seule ...
J'ai trouvé la relation entre nos deux personnages principaux très mignonne . J'ai particulièrement aimé le fait qu'ils protègent innocemment leurs sentiments mutuels et se défendent l'un l'autre alors qu'ils pourraient juste s'ignorer puisque , après tout , ils ne se connaissent pas vraiment .


Conclusion : Une jolie histoire réaliste , touchante et super mignonne ! ^_^

----------------------------------------------------------------------------------------------------------


Fushigi no Heya no Ouji-sama

Genre(s) : Romance , School Life
Auteur : Ichikawa Shou
Dessinateur : Ichikawa Shou

Fushigi no Heya no Ouji-sama nous raconte l'histoire d'une jeune fille qui se sent terriblement seule , que se soit au lycée comme chez elle , et qui n'ait doué ni pour sourire , ni pour parler , ni pour flatter les autres et ainsi gagner leur amitié . 
Un jour de pluie , elle croise un pauvre petit chien tout trempé et lui laisse donc son parapluie pour l'abriter . Le lendemain , un garçon parfait apparaît et lui dit qu'elle lui a sauvé la vie et qu'il veut lui retourner la faveur ... Ce garçon serait-il le pauvre chien trempé ?!

Même si l'histoire m'a directement semblé totalement irréaliste et trop féerique (en mode "la pauvre Cendrillon rencontre son prince charmant") , les jolis dessins soignés m'ont convaincu de laisser une chance à ce one shot ce qui , au final , s'est avéré être une bonne chose puisque j'ai trouvé la fin plus sympathique que ce à quoi je m'attendais . ^^
En ce qui concerne les personnages , même si je n'ai pas réussi à vraiment m'attacher à eux en si peu de temps , je les ai quand même beaucoup apprécié . J'ai trouvé Ritsuki-san à la fois mignonne , simple et gentille ; et puis évidemment j'ai trouvé Rui absolument parfait puisqu'il est mignon , bon cuisinier , serviable , à l'écoute des autres , gentil , et qu'il dégage une véritable joie de vivre ... etc. Et puis surtout j'ai trouvé ça vraiment adorable qu'il offre à Ritsuki-san un foyer où rentrer et une oreille pour l'écouter , ce qui est tout pile ce dont elle avait terriblement besoin ! ^_^


Conclusion : Une jolie histoire pas vraiment originale mais tout de même amusante , mignonne et touchante .



Annyeong  ~

Have fun , Emi-chan <3

mercredi 8 mars 2017

Calendrier printemps 2017


Tout d'abord, j'aimerais m'excuser pour le retard puisque d'habitude je publie le calendrier du printemps en février mais avec les semaines st valentin qui ont duré tout le mois de Février, je n'ai pas eu le temps >_<
Cette saison est marquée par la diversité, il y a vraiment de tous les genres du coup, je pense que tout le monde pourra y trouver son compte. On oublie évidemment pas les saisons 2 que l'on attendait depuis très longtemps ( Shingeki no Kyojin *_*) et on commence tout de suite avec les films !!
*Les trailers indisponibles sont remplacés par les openings.

Pour les films: 


- Yoru wa Mijikashi Arukeyo Otome : J'ai pas beaucoup d'informations concernant le résumé de ce film, a part qu'il s'agit de l'histoire d'un lycéen cherchant à attirer l'attention de celle qu'il aime. 
J'ai été conquise par le trailer qui est complètement déjanté, très haut en couleurs et qui dégage une atmosphère très particulière. *Étonnamment approuvé par Emi parce que "ça à l'air coloré et super étrange".


- Blame! Movie : On suit l'histoire de Killy, un cyborg accompagné de Shibo, un scientifique, tout deux vont essayer de trouver le "net-gene", un programme qui aurait échappé à la contamination et qui pourrait gérer le monde. 
On a ici un scénario beaucoup plus sérieux et qui me parait très intéressant. Le trailer nous montre de belles scènes d'action et des graphismes travaillés et assez surprenants, que des choses très prometteuses ^^. 

Top 10 Animes: 

- 10: Sakura Quest -->  On suit l'histoire de cinq femmes qui vont essayer de ranimer le tourisme dans leur petite ville provinciale. L'anime montre donc comment elles vont changer leur ville provinciale en un an. 
J'ai bien aimé le scénario un peu à part de cet anime, de plus, le trailer nous montre des graphismes sympas et colorés. Je m'attend à un petit slice of life sympathique et pas prise de tête ^^




- 9: Kenka Banchou Otome: Girl Beats Boys -->  Hinako Nakayama a toujours vécu comme une orpheline jusqu'au jour où elle est contactée par un certain Hikaru qui est son frère jumeau. Il lui demande de lui rendre un service:  prendre sa place dans son école peuplée de délinquants. 
J'ai bien aimé le fait d'avoir une héroïne forte prête à se battre contre tous les garçons de l'école, Girl Power !! Et puis j’espère que le scénario développera un secret de famille ou quelque chose de plus recherché pour améliorer la qualité du scénario. Question trailer, j'aime beaucoup le chara-design même si j'émet quelques réserves quant aux scènes d'action.  *Approuvé par Emi parce que "Hum... raisons purement superficielles, j'avoue ! ^^"



- 8: Busou Shoujo Machiavellism --> L'académie privée Aichi Symbiosis, autrefois exclusivement féminine est assez spéciale puisque les filles ont le droit de porter des armes et d'asseoir leur domination sur les hommes. Fudo Nomura vient d'entrer dans cette école et devient rapidement la cible de Rin Onigawara. 
Après l'otome, voici le harem !! J'ai décidé de le mettre dans le top 10 pour deux choses, d'un côté parce que encore une fois Girl Power !!, et l'autre parce que le personnage masculin n'a pas l'air faible. Du coup, on a une combinaison un peu particulière qui peut avoir du potentiel. Encore une fois, c'est quitte ou double ^^. *Étrangement approuvé par Emi parce que "Le trailer ne montre rien donc, comme je suis gentille , dans le doute je vais approuvé... Mais je sens que je vais énormément le regretter si je me rend compte plus tard que j'ai donné mon approbation pour un vulgaire anime harem au scénario bidon >_<".




- 7: Zero Kara Hajimeru Mahou no Sho -->  Un jeune mercenaire mi-humain, mi-bête croise la route d'une sorcière nommée Zero. Cette dernière promet de le faire redevenir humain si il l'aide à récupérer un grimoire qui lui a été dérobé. 
J'ai bien aimé le côté fantastique et aventure de ce résumé, de plus le trailer montre de beaux graphismes et des paysages colorés et magiques. Je pense que l'on peut avoir un très bon scénario, donc à suivre !! 




- 6: Clockwork Planet --> Il y a plus de 1000 ans, sur une planète dévastée par les hommes, est apparu "Y", un génie qui rebâti entièrement le corps céleste au moyens de rouages et de mécanismes complexes. Depuis lors, elle est connue sous le nom de "Clockwork Planet". Naoto Miura est un adolescent qui préfère les automates aux vivants et qui tente tant bien que mal de terminer son propre prototype. Un jour, un objet semblable à un cercueil de verre tombe du ciel directement dans son salon. A l'intérieur se trouve RyuZU, une mystérieuse automate créée par Y.
Bien que le trailer ne nous montre pas grand chose, je met cet anime en 6éme position parce que je crois avoir lu quelques chapitres du manga. A l'époque je m'étais arrêtée parce qu'il n'y avait pas assez de chapitres traduits mais j'en garde un bon souvenir donc à suivre !!




- 5: Sakurada Reset --> La ville de Sakurada, au Japon, est un lieu exceptionnel où plus de la moitié de la population possède des pouvoirs surnaturels. Kei Asai et Misora Haruki sont deux lycéens possédant des pouvoirs : Kei est capable de se souvenir de tout ce qu'il a vu et entendu, tandis que Misora peut remonter le temps sur une durée maximale de 3 jours.
Le scénario à l'air assez sympathique même si il ne nous indique pas grand chose de concret concernant l'histoire. Le trailer est lui aussi énigmatique mais les graphismes fins et réalistes sont jolis donc à voir. 




- 4: Re:Creators --> Les humains ont créés plusieurs histoires. Ces histoires qui bouleversent nos émotions et nous fascinent.Si les personnages de ces histoires avaient leurs propres émotions et intentions, serions-nous des existences divines pour les avoir créé ? Notre monde a changé, dans Re:CREATORS, tout le monde devient un Créateur.
J'ai bien aimé le résumé, qui a un petit côté philosophique, de plus l'idée que tout le monde peut créer est très intéressantes et à beaucoup de potentiel selon moi. Pour le trailer, il est axé sur les scènes d'action et on a une belle diversité de personnage qui peuvent être eux aussi intéressants. 




- 3: Oushitsu Kyoushi Heine --> Acceptant le poste de tuteur royal à la cour Grannzreich, Heine Wittgenstein est un jeune et petit professeur qui n'imagine probablement pas l'ampleur du travail qui l'attend… Les quatre princes qui peuplent le royaume ont leurs caractères bien à eux et Heine va devoir s'armer de beaucoup de patience et de pédagogie pour tenter de leur apprendre quelque chose !
Pour cet anime, c'est aussi un quitte ou double. Le résumé est sympa, les graphismes sont très beaux, le chara-design un peu particulier a un certain charme donc tout repose sur le scénario ...




- 2: Quan Zhi Gao Shou --> Ye Xiu est un joueur professionnel sur le jeu en ligne Glory sur lequel il a 10 ans d'expérience. Il y est connu sous le nom de Ye Qiu, un joueur légendaire ayant apporté la victoire à son club trois fois consécutives. Cependant, il se voit exclu du club et est obligé de céder son compte à leur nouveau chef, Sun Xiang. Il décidera alors de recommencer à jouer depuis le début sur le 10ème serveur de Glory, après avoir été embauché dans un cybercafé.
Je le dit directement mais on a affaire à un anime chinois, ce qui est assez rare et ils ont placé la barre haut !! Le résumé est très intéressants, de plus j'adore l'alliance entre les scènes d'action du monde virtuel et les scènes beaucoup plus sérieuses et/ou romantiques du monde réel de ce genre d'anime. Pour le trailler, il est magnifique, je crois que c'est le plus beau de ce top, il est bien au-dessus des autres !! Donc c'est un anime que j'attend au tournant è_é !! *Totalement approuvé par Emi parce que bah... le trailer est magnifique tout simplement ! *o*".




- 1: Fukumenkei Noise --> Nino est une petite fille qui passe son temps à chanter avec son premier amour Momo et le compositeur Yuzu. Un jour, alors que le groupe est sur le point de se séparer, les deux jeunes garçons font une promesse à Nino : ils la retrouveront grâce à sa voix… Nino continue, depuis ce jour, de chanter. Plusieurs années passent, Nino, jeune lycéenne se retrouve enrôlée dans le club d'orchestre de son lycée.
Un anime plus romantique pour ce numéro 1, ce qui est assez rare mais j'ai une bonne raison puisque c'est une adaptation d'un manga que j'avais commencé à lire. Ici aussi j'ai du m’arrêter comme les chapitres ne sortaient pas assez vite, j'en garde quand même un très bon souvenir. J'ai par contre un petit peu peur que les graphismes très particulier (surtout au niveau du chara-design) ne me plaisent pas, à voir.  




Il y en a évidemment pleins d'autres que vous pouvez retrouver ici ou . 


Bye Bye Mayu <3


mardi 28 février 2017

Nagi no Asukara / Deviens ma limace de mer.


Épisodes: 26
Année de Diffusion: 2013
Genres: Comédie, Drame, Romance, Fantasy, School Life, Slice of Life.

Résumé: 

Nagi no Asukara suit l'évolution de 5 adolescents : Hikari, Manaka, Chisaki, Kaname et Tsumugu.
Ils étudient dans le même collège mais 4 d'entre eux ont la particularité de vivre à Shioshishio, un village sous-marin. En effet, dans ce monde, certains humains peuvent vivre sous l'eau grâce à leur Ena, qui leur permet de respirer sous l'eau.
Malheureusement, les relations entre ces humains et ceux de la surface sont parfois un peu tendues et les adolescents peinent à trouver leur place.
Source: Nautiljon


Mon avis:  08/10 ♥♥

Nagi no Asukara est un anime qui est plutôt connu puisque j'ai souvent croisé des amv et des images provenant de ce dernier. Tous cela a fini par m'intriguer et c'est donc pour ce mois de Février que j'ai décidé de le regarder. En commençant à regarder, je pensais vraiment tomber sur un anime plein de drame et de romance avec des triangles amoureux de partout mais c'est finalement un anime beaucoup plus profond et beaucoup moins axé sur la romance classique que j'ai découvert.
J'ai tout d'abord adoré l'idée des humains capables de respirer sous l'eau grâce à un placenta, de plus l'architecture de  Shioshishio est vraiment magnifique et les paysages marins sont pleins de couleurs différentes, ce qui donne un petit côté magique au monde sous-marin. Cette idée de base permet d'évoquer d'autres thèmes comme le racisme entre les humains de la surface et ceux de l'eau mais aussi l'exode des humains de l'eau qui tombent amoureux d'humains normaux et qui quittent leur village pour la surface. Bref, comme vous pouvez le voir, il y a vraiment un scénario très profond qui est développé et qui contient plein de choses très intéressantes et bien développées.
En ce qui concerne le scénario, on a affaire à un anime coupé en deux parties, la première partie introduit l’univers de l'anime et les sentiments des personnages principaux. C'est donc cette partie qui ressemble le plus à un anime de romance classique puisque qu'on a le droit à des déclarations et à des drames. La seconde est complètement différente puisqu'elle se passe cinq ans plus tard, dans cette partie, il y a beaucoup plus d'action concernant l'univers et les problèmes de leur monde (je ne peux pas en dire plus sinon je vais vous spoiler >_<), la romance est toujours présente mais est relayée au second plan. J'ai préféré la première partie que j'ai trouvé plus joyeuse et moins prise de tête que la seconde.
Pour ce qui est de la fin, j'éprouve des sentiments contradictoires, d'un côté je l'aime beaucoup, j'ai failli pleurer bref elle est vraiment très belle et convient parfaitement à l'anime. Mais, il manque le côté romance !! J'ai eu aucun bisous et même pire, il n'y a qu'un seul couple qui s'est formé !! En bref, les réalisateurs ne se sont pas mouillés et on décidé de laisser sans réponse claire les spectateurs. C'est vraiment un truc que je déteste è_é.
Pour les graphismes, ils sont magnifiques, les paysages sont colorés, l'architecture des deux villages est très détaillée et on voit pleins de petits détails comme la peinture qui s'écaille ou différentes traces de rouilles qui font très réalistes. Le chara-design est lui aussi très particulier, j'ai particulièrement adoré les yeux des habitants de la mer qui sont d'un bleu vraiment magnifique.
Passons au personnages:


Hikari Sakishima est un garçon qui ne réfléchit pas avant d'agir, il est très impulsif et n'arrive pas à transmettre ses sentiments correctement. Bien qu'au premier abords, Hikari ne soit pas le type de personnage que j'aime, j'ai adoré le voir évoluer et grandir. Tout au long de l'anime, il devient plus sage, plus posé et gagne en maturité mais c'est surtout son côté persévérant qui m'a impressionné. Quelque soit l'obstacle qui se trouve devant lui, il n'abandonne jamais. Il est très protecteur envers ses amis et fait tout pour les aider.  

Manaka Mukaido est le bébé de la bande. Les autres ont tendance à la surprotéger et c'est donc un choc pour eux quand Manaka finis par voler de ses propres ailes. C'est aussi un personnage qui évolue et qui deviens plus mature au fil des épisodes. Cette volonté de changer et de prendre son destin en main n'est pas toujours bien vu par les autres, et c'est d'ailleurs la raison principale des changements au sein  du groupe. Au début je trouvais Manaka vraiment trop immature, mais elle a fini par me toucher surtout grâce à son sourire et sa joie de vivre.

Chisaki Hiradaira est la "maman" du groupe, elle est toujours très calme, très posée et réfléchit avant d'agir. Elle a parfois un côté plus volcanique qui donne au personnage un peu plus de profondeur. Malheureusement, c'est le personnage qui n'a pas réussi à me toucher, surtout à cause du fait qu'elle ne veut pas changer et qu'elle fait tout pour que tout reste pareil. Et pour moi, c'est vraiment quelque chose de déprimant parce qu'elle se met des barrières et s'interdit des choses que personne ne lui reprocherait. Donc c'est vraiment ce côté passif que je n'ai pas aimé chez elle.

Kaname Isaki est mon petit coup de cœur de cet anime. Il a une personnalité très calme, ce qui le rend un peu plus transparent que les autres. Au début de l'anime, il n'exprime pas ses sentiments et agi comme le prince résolvant les conflits au sein du groupe. Puis, au fil de l'anime, il devient un peu plus égoïste et possessif avec la fille qu'il aime, puisque celle-ci ne fait clairement pas attention à lui è_é. Kaname est donc un personnage moins rayonnant que les autres et est donc facilement oublié ou mit au second plan, mais c'est le seul qui a réussi à me faire avoir les larmes au yeux.

Tsumugu Kihara est le seul humain du groupe, il rencontre nos quatre autres protagonistes au début de l'anime et se fait rapidement une place. C'est quelqu'un qui n'exprime pas beaucoup ses sentiments mais qui comprend vraiment bien ceux des autres.  Bien qu'il ne parle pas beaucoup, il finit par devenir le confident de Chisaki et Manaka, il a d'ailleurs beaucoup de respect et d'admiration pour Shioshishio et connait bien la culture et les légendes des humains de l'eau. Ce personnage est celui qui m'a le plus surpris à la fin de l'anime puisqu'il fini par devenir actif alors que pendant les trois quart de l'anime il n'était que passif. J'ai adoré comment il a fait sa déclaration qui étais douce et adorable. Mais j'ai pas eu de bisou !!

Pour conclure, je recommande complètement cet anime qui est presque parfait selon moi. Que ce soit les graphismes, le scénario, les personnages, tous est vraiment bien réalisé et passionnant à regarder. Foncez !!


Streaming Crunchyroll 


Bye Bye Mayu <3